BLOG TRICOT

Bienvenue sur ma nouvelle page qui vous proposera au fur et à mesure de son développement, des articles sur la laine, le tricot, des astuces et les bienfaits que l'on retire à se consacrer régulièrement à des travaux manuels.

Premier article : quelles sont les astuces contre les pulls qui grattent ? (qui marchent aussi sur les bonnets et les écharpes...)

Vous êtes peut-être comme moi, passionné(e)s de tricot, mais avec de plus en plus d'ami(e)s et de connaissances qui vous disent qu'ils ne supportent pas la laine parce que "CA PIQUE !". Et vous vous retrouvez parfois à leur répondre tout en vous concentrant pour ne pas vous démanger de ce pull en pure laine que vous venez de finir de tricoter : "C'est psychologique!" 

Alors quelles sont quelques-unes des astuces qui permettront à vos ami(e)s d'adopter de vrais pulls en laine et vous de ne plus serrer les dents pour ne pas se gratter ? 

 

La première astuce de grand-mère : le congélateur

Si on en croit plein d'autres articles glanés sur Internet et les souvenirs de nos grand-mères, le congélateur fait des merveilles. 

L'explication est simple : les fibres de la laine se resserrent sous l'effet du froid tout comme les pores de notre peau. Une fois ces fibres resserrées, la sensation de démangeaisons tend à disparaître.

mode d'emploi

 - Disposez votre pull ou tout autre article de laine dans un sac de congélation, hermétiquement fermé, évitant que la laine soit en contact avec la glace.

 - Si vous avez un congélateur pour le moins bien rempli, n'hésitez pas à évacuer l'air de l'intérieur du sac avant de le fermer avec précaution.

 

- Mettez ce sac dans votre congélateur et attendez 2 à 3 jours.

 - Vous pourrez au bout de ces quelques jours, ressortir votre pull ou autre article.

 - Attendez un peu qu'il se réchauffe avant de l'enfiler.

 - Enfin appréciez de le porter sans plus aucune sensation désagréable.



la deuxième astuce : le lavage à la main et la glycérine

La glycérine végétale est devenue la chouchoute de beaucoup de blogueuses beauté et ce, non sans raison, puisqu'elle maintient l'hydratation de la matière sur laquelle elle est appliquée, que ce soit la peau, les cheveux... ou la laine.

Si vous n'avez pas de glycérine végétale à la maison, ou la flemme d'aller en acheter parce qu'on est samedi soir et que vous aviez prévu autre chose que de passer votre soirée à faire une lessive... ; alors sachez que vous pouvez la remplacer par de l'adoucissant ou de l'après-shampoing. Pour le dosage c'est une petite noix au creux de la main. 

mode d'emploi

 - Dans une bassine ou votre lavabo, baignez votre article en laine dans l'eau froide. 

 - Ajoutez quelques gouttes de glycérine végétale.

 - Mélangez de manière à ce que la glycérine pénètre comme

 

 

il faut dans les fibres de la laine. 

 - Laissez tremper une vingtaine de minutes.

 - Essorez votre lainage avec soin et surtout sans le tordre, sinon vous risqueriez de le déformer. 

 - Laissez-le sécher à plat sur une serviette éponge. 



la troisième astuce : le lavage à la machine et la glycérine

On retrouve de nouveau dans cette 3ème astuce la glycérine végétale. Cette fois-ci vous pouvez la remplacer par du vinaigre blanc, l'allié de toutes les ménagères !

Le mode d'emploi diffère également quelque peu du lavage à la main.

mode d'emploi

 - Avec votre eau de lavage, sans lessive, ajoutez deux cuillères à café de glycérine végétale ou de vinaigre blanc.

 - Procédez ensuite à un deuxième lavage en mode délicat ou un rinçage soigneux à la main si vous considérez que  

 

votre lainage est trop fragile.  

- Soit laissez votre lainage sécher à plat sur une serviette éponge. 

 - Soit séchez-le via votre sèche-linge en basse-température, en mode laine.